Europark à Vias-Plage : des pièces de la montagne russe se détachent

On a sans doute frôlé un véritable drame ce samedi soir à l’Europark de Vias-Plage : vers 23h30, des pièces en fer, dont certaines de grande dimension et lourdes se sont soudain détachées du manège Euroloop, la célèbre montagne russe de 780 mètres de long au moment d’un looping.
Un miracle : il n’y a eu aucun blessé.

Un Montpelliérain qui était sur place et qui a assisté à la scène raconte :
« J’étais avec un ami, on regardait le manège, quand, tout à coup, il y a eu un énorme fracas alors que les wagons pleins à craquer roulait à une vitesse folle. Un bruit plus fort qu’un gros pétard qui explose.
On a alors vu des morceaux d’Euroloop se détacher, voler et tomber cinq mètres plus bas, pas loin de nous, aux pieds d’une maman qui était assise à une table du snack d’Europark, avec son bébé dans les bras.
Elle était terrorisée. Les lieux étaient bondés, car hier soir, pour la fin des vacances d’été, les tarifs avaient été baissés, ils était attractifs, il y avait de nombreuses familles, beaucoup d’enfants.
Je les ai vus courir, paniqués de peur de voir les éléments du manège chuter des rails, ce qui n’a pas été le cas, fort heureusement ».

Gendarmes pas avisés

 Le Montpelliérain encore sous le choc poursuit son témoignage :
« À notre grand étonnement et notre colère, la foraine qui était à la caisse de l’Euroloop n’a pas stoppé le fonctionnement, l’incident s’étant produit en fin de tour, elle s’apprêtait à lancer un nouveau tour, alors qu’il manquait des pièces éparpillées à terre, en bas du manège.
Des personnes les ont alors ramassées pour les porter à la foraine pour l’informer de ce qui venait de se passer.
Visiblement, elle avait mine de n’avoir rien vu.
Elle a appelé des forains, dont un qui est venu récupérer toutes les pièces en fer.
Et ils ont fermé la caisse ».
Ce témoin, resté devant le manège jusqu’à 1h ce dimanche s’est finalement décidé à prévenir les gendarmes dans la nuit.
Ces derniers qui n’avaient pas été avisés de cet incident par les forains de la montagne russe, ni par la direction d’Europark se sont rendus sur place, notamment ceux du poste provisoire estival de Marseillan-Plage, rattachés à la compagnie de gendarmerie de Pézenas.
À leur arrivée vers 2h, l’Euroloop était fermé et des barrières avaient été installées au pied du manège.

Après des vérifications entreprises par les gendarmes, cette attraction présente un avis de conformité délivré par la commission de sécurité idoine qui a effectué le dernier contrôle en date.
Aucune anomalie n’avait été décelé sur la montagne russe.

20 personnes dans les wagons

« Selon moi, ce sont, soit de gros boulons, soit des pièces du système de roulement qui se sont détachés des rails ou d’un wagon, qui aurait pu dérailler et s’écraser cinq mètres plus bas.
Il y avait environ 20 personnes au total dans les wagons formant une chenille au moment de l’incident »,
 estime le Montpelliérain qui ne risque plus de mettre les pieds sur une montagne russe.

Dès ce matin, les gendarmes vont entamer une enquête pour déterminer la cause de ce qui a failli provoquer un drame, quelques semaines après deux accidents dans ce parc d’attractions foraines :
un wagon qui est sorti des rails sur un autre manège où il circule sur l’eau et un adolescent blessé en chutant dans une structure gonflable pour enfants.

105 attractions et stands

Europark, à Vias-Plage propose 105 attractions et stands pour tout public sur sept hectares.
Le roller coaster Euroloop, une montagne russe de 780 m de longueur avec tout ce qu’il fallait pour pâlir de plaisir, dont une hauteur maximale de 32 m et quatre inversions est le plus spectaculaire et le plus couru du public.

D’autres manèges modernes attirent également les petits et les grands à l’Europark.

 

En poursuivant votre navigation sur ce merveilleux site, vous acceptez l’utilisation de cookies, les CGU ou autres traceurs pour vous proposer du contenu et des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites.