La semaine dernière, la maire de Calais s’est rendue en Chine où elle a rencontré le président du groupe Fantawild. Ce dernier s’est officiellement engagé à verser 27 millions d’euros et à amener quatre attractions dans le parc Heroic Land, qui pourrait voir le jour au Virval. Natacha Bouchart doit désormais trouver d’autres investisseurs pour concrétiser son projet.

À Cannes aujourd’hui, la maire de Calais a rencontré le groupe chinois Fantawild pour évoquer le parc d’attractions d’Heroic Land.

En poursuivant votre navigation sur ce merveilleux site, vous acceptez l’utilisation de cookies, les CGU ou autres traceurs pour vous proposer du contenu et des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites.