Le projet incroyable de l’Anhétois Didier Hodiamont va bien se concrétiser : la construction de son parc d’attractions devrait débuter l’année prochaine.
« Cette fois, on a un timing précis », souligne son créateur. Mais la décision prise en 2015 de partir en France, par manque de soutien en Wallonie, se confirme aussi : l’investissement de 35 millions, en première phase, se fera donc dans le Limousin.

3174084