Un grand huit pour attirer un nouveau public au parc Saint-Paul

Le parc d’attractions Saint-Paul investit 3 millions d’euros dans un Wood Express, un grand huit de 120 mètres de long, mis en service en juin prochain.

Gilles Campion, le propriétaire du parc Saint-Paul, a fait le choix d’investir dans un manège de construction américaine pour attirer un plus large public.
Il nous explique plus précisément pourquoi.

Qu’est-ce qui vous a décidé à investir dans ce manège à l’américaine ?

Nous avons regardé ce qui était dit de nous sur les sites d’évaluation comme Tripadvisor.
Ce qu’il ressort, c’est que le parc est grand, jugé peu cher et avec peu d’attente.
Seulement, on ne parle pas beaucoup de nos attractions, plutôt standard.
D’où l’idée d’acquérir le Wood Express, de 120 mètres de long sur 30 mètres de large.

Qu’est-ce qui distingue le Wood Express d’un autre manège ?

Le parcours sur les rails fait 500 mètres. Le manège va à 60 km/h grâce à ses roues en aciers, qui permettent d’aller plus vite que les autres attractions.
Nous sommes les troisièmes en France à acheter un manège comme celui-ci, après le parc Astérix et son Tonnerre de Zeus et le Walibi, en Rhône-Alpes.
Le Wood Express est le sixième grand huit de notre parc.
Le premier que j’ai acheté, en 2000, c’était le Wild Train.
Au final, c’est notre 42e attraction dans le parc.

À qui s’adresse cette nouvelle attraction ?

À tous ! Les prescripteurs d’une visite à Saint-Paul, ce sont les enfants. On ne voit pas de couples adultes venir sans enfants.
Et ensuite, ils attendent d’avoir des petits-enfants avant de revenir.
Le manège est accessible à partir d’1,10 m. Les petits de 5 ou 6 ans peuvent monter.

Combien vous coûte cette attraction ?

Au total, ça nous fait un investissement de 3 millions d’euros.
Nous faisons venir huit personnes des États-Unis pour le montage et huit personnes françaises.
Elles travailleront entre les mois de janvier et juin sur le chantier.
L’attraction est montée sur place, comme une maison.
Trois millions d’euros, c’est beaucoup mais en même temps, c’est un risque maîtrisé et calculé.
On espère que le Wood Express va dynamiser notre flux de visiteurs.

Cette nouvelle attraction, n’est-ce pas une façon de concurrencer les autres parcs de loisirs dans le département ou plus loin ?

Je crois que c’est surtout l’offre qui crée la demande.
Notre public est plutôt local tandis que des parcs, comme Astérix, visent des visiteurs de toute la France.
Chacun a sa place dans le domaine de l’animation.
Surtout que les loisirs se développent plus ces dernières années.

Technique

Longueur totale de la voie : 479m
Hauteur du lift : 15m
Première descente : 14.6m

 
LES TRAINS ET LEUR CAPACITÉ

Nombre de trains : 1
Nombre total de passagers par train : 12
Temps de chargement et déchargement supposé : 60 secondes
Temps de parcours : Environ 115 secondes
Débit théorique : 372 personnes / heure

 
MATERIAUX

Structure : Acier galvanisé
Voie et ossatures : Pin jaune du sud

 
VITESSE DE LA COURSE

Vitesse maximale : 61 km/h
13 moments d’airtime
Inclinaison max de la 1st drop 57°
Angle d’inclinaison maximal 58°

Une wooden coaster familiale accessible au plus de 1 mètre 10.

 

Source : pigeons-team & courrier-picard

En poursuivant votre navigation sur ce merveilleux site, vous acceptez l’utilisation de cookies, les CGU ou autres traceurs pour vous proposer du contenu et des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites.