300 jeunes Franciliens viennent s’amuser à Disneyland Paris

Dans le cadre d’un partenariat entre le parc d’attractions, la région Île-de-France et des associations, 300 jeunes Franciliens ont été invités à profiter du parc d’attractions, ce mercredi.

« Ça veut dire quoi être en bonne santé ? » Dans la tête de Loïc, 11 ans, l’appréhension vient de terrasser l’excitation en lisant le panneau des consignes de sécurité de l’Hyperspace Mountain, à Disneyland Paris.
Avec ses copains Mickaël, Hilal et Youssef, le jeune garçon est fébrile avant de monter dans les petits wagons.
En sortant, le sourire est de retour : « C’était trop bien, la première accélération fait peur mais nous voulons le refaire », fanfaronnent-ils.

Venus du centre social Maison des familles de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), ces adolescents ont profité des attractions toute la journée, comme 300 autres Franciliens âgés de 4 à 16 ans, invités par la région Île-de-France et la direction du parc.

Malgré le froid, les enfants sont ravis

« C’est une belle opération et un beau partenariat. Avec les 300 enfants d’aujourd’hui, ça fait 1 000 jeunes accueillis sur le parc depuis l’été dernier », souligne Farid Adlani, vice-présidente de la région en charge des Solidarités, de la Santé et de la Famille.
« Nous voulons en faire bénéficier les Franciliens les plus modestes. Nous avons travaillé avec des associations de grande envergure comme le Secours populaire ou catholique et d’autres de plus petites envergures. »

« C’est le cœur de nos actions citoyennes de permettre à ceux qui n’en ont pas les moyens de venir » ajoute Richard Eltvedt, directeur des affaires gouvernementales et citoyennes chez Euro Disney.
« Nous faisons venir des enfants toute l’année et pas seulement pour le partenariat avec la région. »

Dans les files bondées des attractions, il faut prendre son mal en patience alors que l’air est glacial.
Emmitouflés, Sirine, Louis et Pauline oublient un temps le froid lorsqu’ils reconnaissent les derniers vainqueurs de l’émission de téléréalité « Secret Story ».

« Je suis excitée, contente, heureuse et impatiente », lance Sirine, 12 ans.
Son objectif de la journée : la tour de la Terreur.
Pauline, 13 ans, doit l’y accompagner : « C’est trop bien d’être ici, ça me rappelle les dessins animés « Lilo et Stitch » ou « La Reine des Neiges ». C’est d’ailleurs génial qu’il y ait un nouvel univers pour ça. »
Avant de le découvrir dans quelques années, les deux copines repartent déjà vers d’autres attractions.

Source : leparisien.fr