Dernière modification le dimanche, 05 mai 2019 19:30

Des renforts européens pour la police autour de Disneyland Paris

Des renforts européens pour la police autour de Disneyland Paris Dans le cadre du commissariat européen, Léa (à gauche), policière italienne, et Yasmine (à droite), policière allemande, travaillent aux côtés de leurs homologues français pendant deux semaines.

Pendant deux semaines, la policière italienne Léa et son homologue allemande Yasmine ont travaillé aux côtés des forces de l’ordre du commissariat de Chessy.

La connexion se fait tout de suite. En patrouille avec ses homologues français sur l’esplanade François Truffaut entre Disneyland Paris, Disney Village ou la gare RER et TGV de Marne-la-Vallée Chessy, Léa, une policière de Turin (Italie), échange avec Daniele et Eleonara. Ce couple originaire de Naples est venu au parc d’attractions avec ses deux enfants Flavio et Stella.

« C’est très positif de croiser une policière italienne ici, très rassurant aussi », indique le père de famille. Quelques secondes plus tard, Léa échange avec Andrea et Angela, des Milanais. « On apprécie de voir une compatriote, comme d’en croiser dans le parc d’attractions quand ils sont employés », sourient-ils.

Police DLP 01

Une expérience renouvelée cet été ?

Pendant deux semaines, Léa et Yasmine, une policière allemande, participent au commissariat européen. Né en 2008, le concept favorise la mise en place de patrouilles communes entre les policiers des pays européens sur des zones touristiques comme le secteur Disney.

« Chessy a toujours participé depuis le départ. C’est un contexte de zone touristique importante. Léa et Yasmine sont associées à toutes les patrouilles sur la voie publique. C’est une aide vis-à-vis des touristes, qui sont plus à l’aise quand ils croisent un policier de leur pays », apprécie le commissaire de Chessy François Malherbe, qui voudrait renouveler l’expérience cet été. Mais pour passer deux semaines en Seine-et-Marne, les policiers étrangers doivent maîtriser le français.

Police DLP 02

« Les Allemands sont surpris et heureux »

C’est le cas de Léa et Yasmine, parfaitement bilingues. « Les Allemands sont surpris et heureux de me croiser, sourit Yasmine, 23 ans, policière dans la région de Basse-Saxe (Allemagne). Il y a quelques jours, nous sommes intervenues sur un accident de voiture impliquant des compatriotes. Ils ne parlaient ni français, ni anglais et ils étaient heureux que je sois présente pour les aider. »

Léa, 51 ans, a déjà tenté l’expérience à Nice (Alpes-Maritimes), l’an dernier. « Je suis dans la police judiciaire en Italie et je voulais voir comment on travaille ici. Je suis curieuse et contente d’être ici. Je n’étais plus venue dans le secteur de Disneyland Paris depuis 25 ans et ça a beaucoup changé. Je constate qu’il y a beaucoup à faire ici », indique-t-elle, avant de reprendre sa patrouille. Avec Yasmine, elle en fera encore quelques-unes d’ici dimanche et son retour en Italie.

Source : leparisien.fr

En poursuivant votre navigation sur ce merveilleux site, vous acceptez l’utilisation de cookies, les CGU ou autres traceurs pour vous proposer du contenu et des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites.