Dernière modification le mercredi, 06 février 2019 13:42

Disney fait mieux que prévu au 1er trimestre mais les studios ont souffert

Disney a publié mardi des résultats trimestriels meilleurs que prévu, bien qu'en baisse, affectés notamment par des performances en salles en repli et à des effets comptables.

La division "Studios" a ainsi vu son chiffre d'affaires reculer de 27% à 1,82 milliard de dollars et son bénéfice opérationnel a baissé de 63% à 309 millions de dollars.

Cela est dû "à une baisse dans les résultats de la distribution en salles", parce que "Le Retour de Mary Poppins" et "Casse-Noisettes et les quatre royaumes" ont fait moins bien que "Star Wars: les Derniers Jedi" et "Thor: Ragnarok" fin 2017, explique le groupe de médias et de divertissement, qui est en train de racheter l'essentiel du groupe Fox.

Lors des trois mois achevés le 29 décembre et correspondant au premier trimestre de l'exercice fiscal 2018/19, le bénéfice net a chuté de 37% à 2,78 milliards.

Ajusté, il ressort à 1,84 dollar l'action, bien au-dessus des attentes.

En Bourse, le titre avançait de 1,57% vers 20H35 GMT.

La baisse du bénéfice net est accentuée par le fait qu'il avait été dopé fin 2017 par un gain de 1,6 milliard lié à la réforme fiscale américaine.

A 15,3 milliards de dollars, le chiffre d'affaires est à peu près stable et supérieur aux attentes.

La division "Media" (chaînes gratuites et câble) a vu son chiffre d'affaires prendre 7% à 5,92 milliards tandis que les parcs d'attractions et produits dérivés ont vu leurs revenus prendre 5% à 6,82 milliards.

Quant à la partie "Direct-to-consumers & International", qui compte notamment la part de Disney dans la plateforme de streaming Hulu, elle a perdu 1% de chiffre d'affaires à 918 millions pour une perte opérationnelle creusée à 136 millions.

Le segment a notamment été plombé par les investissements dans ESPN+, la version streaming de sa chaîne sportive ESPN, explique le groupe.

Le 11 avril prochain, Disney partagera avec ses actionnaires un premier aperçu du service très attendu « Disney + ».
Derrière le contenu original créé exclusivement pour Disney +, on retrouvera les mêmes narrateurs hors pair qui ont fait le succès de Disney, Pixar, Marvel et Lucasfilm.
À en juger par ce que nous avons déjà vu, cette nouvelle plate-forme sera de haut niveau. Au-delà du contenu, l’interface élégante et unique en son genre permettra aux utilisateurs de trouver facilement ce qu'ils cherchent.

Notons enfin que l’ajout de contenus de la 21st Century Fox viendra soutenir les efforts de communication directe vers le consommateur, dès l’obtention de l’approbation réglementaire des marchés.

Source : zonebourse.com

En poursuivant votre navigation sur ce merveilleux site, vous acceptez l’utilisation de cookies, les CGU ou autres traceurs pour vous proposer du contenu et des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites.