Dernière modification le mercredi, 15 mai 2019 22:20

Entretien exclusif avec Tim Lutkin, Designer Lumières à Disneyland Paris

Ayant travaillé sur les spectacles Mickey et le Magicien et L’Alliance des Super Héros Marvel, Tim Lutkin est en charge de rendre les spectacles visuellement plus immersifs, pour proposer des expériences uniques aux visiteurs. Alors que la Saison des Super-Héros Marvel bat son plein, InsidEars l'a rencontré pour mieux comprendre l'envers de son travail passionnant !

Comment et pourquoi es-tu devenu concepteur lumière? Comment t’es venu cette passion ?

Très jeune, ma mère m'a raconté que chaque fois qu'elle m'emmenait au théâtre, je fixais la plate-forme d'éclairage au lieu de la scène. Dans mes premiers souvenirs, j'étais obsédé par l'éclairage et j'adorais aller au théâtre. J'ai conçu l'éclairage pour les productions de mon école et travaillé dans notre théâtre local pendant mes années au lycée. Au début de ma carrière, j'ai travaillé en tant que concepteur associé pour le concepteur d'éclairage Hugh Vanstone. Je suis extrêmement reconnaissant pour ce temps passé avec Hugh.

Comment expliques-tu ton travail et ton rôle sur un spectacle ?

Mon travail consiste essentiellement à faire en sorte que le public puisse voir tout ce qu’il est censé voir et à diriger son attention au bon endroit. En tant que designer lumières, notre toile vierge est une salle noire et nous commençons à construire une image à partir de là. Mon rôle est de soutenir le travail des scénographes et des metteurs en scène : Construire sur leur vision. Si je comprends bien, je peux changer, pas seulement la façon dont vous voyez le spectacle, mais aussi ce que vous ressentez lorsque vous êtes dans l'espace théâtre. Du moment où vous entrez dans la salle jusqu'au moment de votre départ.

Selon toi, quelles sont tes plus grandes réussites professionnelles ?

Je suis très chanceux d’avoir reçu la plus haute distinction européenne en matière de conception d’éclairage de théâtre, le Laurence Olivier Award du Society of London Theatre. Cependant, mes plus grandes réalisations ont été de collaborer avec certains des professionnels du théâtre les plus talentueux qui travaillent aujourd'hui. Travailler avec des sociétés telles que la Royal Shakespeare Company, le National Theatre et Walt Disney Imagineering ont été les points forts de ma carrière jusqu’à présent. J’ai conçu dix spectacles dans le West End de Londres et je suis très reconnaissant des opportunités qui se sont présentées à moi.

Comment es-tu venu travailler à Disneyland Paris?

Quand j'avais quatorze ans, je voulais être un Imagineer. Au moment où je devais décider quel cursus universitaire suivre, je me suis dit qu'il était préférable de rester au Royaume-Uni et d'étudier à Londres. J'ai toujours voulu concevoir des spectacles pour Disneyland et j'en ai parlé à peu près à  toutes les personnes que j'ai rencontrées. Douze ans plus tard, mon ami et collaborateur Paul Kieve partait en voyage pour rencontrer des membres de l'équipe d'Imagineering. Il m'a demandé si j'aimerais venir aussi. Lors de notre visite à Glendale, on nous a présenté les grandes lignes du projet de Mickey et le Magicien. Peu de temps après, on nous a demandé si nous aimerions être impliqués. Bien sûr, ma réponse était oui.

Comment s'est passée la production de Mickey et le Magicien ?

Mickey et le Magicien était vraiment un rêve devenu réalité pour moi. C’était excitant de participer à un nouveau projet pour Disney dès le tout début. J'ai adoré faire partie de l'équipe, travaillant sur les plus grandes franchises de Disney pour créer le spectacle : Cendrillon, Aladdin, le Roi Lion, La Reine des Neiges et bien sûr la vedette, Mickey Mouse.

Du point de vue de l'éclairage, peux-tu nous expliquer le concept de L’Alliance des Super Héros Marvel ?

Je voulais que l'éclairage des Super Héros Marvel ait un style fort. Je voulais que les Super Héros ressemblent à des méga stars. Pour ce faire, j'ai utilisé certaines des techniques utilisées pour l'éclairage de concert et d'arène. Nous avons utilisé des couleurs vives et des couches de faisceaux aériens pour attirer votre attention aux bons endroits. J'ai utilisé beaucoup de bassins de lumière tranchants pour placer les Super Heros quand  ils sont en solo ou en combat. Ceci, je crois, a donné au spectacle un véritable look "Marvel". Il reproduit certaines des illustrations que l'on peut voir dans les bandes dessinées originales de Marvel.

Quel était le défi d'un tel spectacle ?

Le défi du spectacle était de savoir comment garder l'attention du public au bon endroit durant le spectacle et dans un grand espace avec beaucoup d'action très rythmée. Pour cela, nous avons utilisé un système de tracking lumière pour suivre les Super Héros sur la scène. Cela nous a permis de sélectionner n'importe quelle lumière de notre système d'éclairage et de la fixer directement sur eux.

Peux-tu nous parler de tes choix en matière de couleurs et du rôle de la couleur dans le spectacle ?

La couleur et la tonalité des éclairages de théâtre font vraiment la différence entre "regarder" le spectacle et "vivre" le spectacle. Comme je l'ai déjà mentionné, nous avons choisi d'utiliser des couleurs vives. Nous avons utilisé des cyans profonds, des rouges audacieux et des bleus / indigos puissants pour faire avancer l’histoire et donner à chaque segment un aspect unique. Nous terminons le spectacle avec l’aspect classique rouge et blanc du logo Marvel. Tous les Super Heros se trouvent dans un bassin de lumière blanche et froide, tandis que la scène est baignée dans un rouge foncé.

T'es-tu inspiré du traitement de la lumière dans les films Marvel ?

L'éclairage dans les films a tendance à être beaucoup plus subtil que l'éclairage requis pour les espaces de théâtre. Bien que nous nous soyons inspirés des films, la majeure partie de notre travail a été axée sur la manière dont nous faisons travailler les Super Héros dans un espace de théâtre et sur la façon d’exagérer le travail de lumière des films.

Comment as-tu traité chaque héros en termes de couleur ?

Chacun des héros est entouré de vidéos. La plupart des choix de couleurs étaient basés sur ce que nous pouvions tirer de ce contenu. Cependant, quelques-uns des héros ont des couleurs très spécifiques qui les concernent. Les couleurs verte pour Hulk, le rouge et bleue pour Spider Man et le noir pour Black Panther sont soutenus par des faisceaux de lumière de couleur froide.

Justement, il y a beaucoup d'effets visuels et de projections dans le spectacle. Comment as-tu réussi à intégrer tous ces éléments dans ton travail et à bien les faire fonctionner ensemble ?

Nous avons travaillé en étroite collaboration avec l'équipe vidéo et les animateurs pour intégrer la vidéo dans un monde plus saturé, afin de soutenir le style d'éclairage souhaité. Nous avons également eu le privilège de travailler en étroite collaboration avec le département des effets spéciaux pour ajouter de la fumée, de la brume et du brouillard faible tout au long du spectacle.

Comment as-tu approché les cascades ?

Nous voulions que chaque combat soit impactant et lisible. Nous avons utilisé le système Zak Track pour nous concentrer sur chaque héros. Nous avons également veillé à ce que tous disposent de suffisamment de lumière pour effectuer leurs mouvements en toute sécurité.

Et pour ce qui est des combats ?

J’ai approché les combats comme des "gros plans" en langage cinématographique. En utilisant de la lumière pour effectuer un zoom sur l'action et assombrir le reste de la scène et des décors.

Comment as-tu trouvé les installations dernier cri de Studio Theater ?

C'était passionnant d'utiliser le système Zak Track et le nouveau système d'éclairage de Studio Theater. Ce fut une expérience passionnante et enrichissante et ça nous a ouvert de nombreuses opportunités. Concevoir ce spectacle n'aurait pas été possible avec un système d’éclairage plus élémentaire.

Comment s'est passée ta collaboration avec les équipes de Disneyland Paris ?

J'aime beaucoup travailler avec l'équipe de Paris. Stephen Fritschy et son équipe d'éclairage au théâtre étaient superbes. J'ai adoré travailler avec les metteurs en scène Moira Smith et Louisa Kriouche. Ils ont travaillé sur les Super Héros avec brio et ont fourni une direction très claire à la production.

Y a-t-il d'autres aspects de la production que tu voudrais évoquer ?

Je voudrais remercier Metin Cig pour sa brillante collaboration et son aide à la création d’effets de fumée et de brume pour le spectacle. Sans son dévouement pour le spectacle et les parcs en général, je n’aurais pas pu créer le genre d’effets lumineux dont le spectacle avait besoin. Je tiens également à remercier Céline Tamaillon d’avoir été une brillante leader qui a permis de délivrer un superbe spectacle pour les Parcs Disney. 

De ton point de vue, ce genre de spectacle est-il très différent d'une comédie musicale du West End ?

Bien que notre spectacle soit dans un parc à thème, il s’appuie sur les mêmes dispositifs émotionnels que nous utilisons à West End et Broadway. À bien des égards, il offre plus de puissance et de magie que les spectacles du West End. Il existe de nombreuses restrictions budgétaires et d'espace à l'intérieur des anciens bâtiments victoriens où se déroulent les spectacles de West End. 

Pour L’Alliance des Super Héros Marvel, il y avait une première version du spectacle l'année dernière. Etait-ce compliqué d'intervenir sur une production déja existante au lieu de partir de zéro ?

Entrer dans une production tardivement est parfois une tâche décourageante et légèrement effrayante. Mais avec ce spectacle, je me sentais confiant de pouvoir lui donner une nouvelle vie et ma passion pour les Parcs Disney et mon expérience antérieure à Disneyland Paris m'ont donné la confiance nécessaire pour assumer le rôle. 

Il semble que tu as encore d'autres projets en préparation avec Disneyland Paris. Peux-tu nous en dire un peu plus ?

Art of Animation sera transformé en «Animation Celebration» et ce sera une belle expérience immersive pour les invités. Vous en saurez plus très bientôt!
Je me sens très privilégié de travailler à Disneyland Paris et ai adoré travailler avec les équipes ici. Comme je l’ai dit plus tôt, c’est un rêve devenu réalité.

Merci Tim !

En poursuivant votre navigation sur ce merveilleux site, vous acceptez l’utilisation de cookies, les CGU ou autres traceurs pour vous proposer du contenu et des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites.