Dernière modification le lundi, 28 mai 2018 22:28

Le Center parcs de l’Ailette va fermer pendant six mois

Le Center parcs de l’Ailette va fermer pendant six mois pour travaux. N’ayant pas obtenu de réponses à leurs questions, le "Courier-Picard" est allées faire un état des lieux sur place.

Le 12 mars dernier, coup de téléphone du groupe Pierre & vacances à la rédaction de Laon.
Des travaux doivent impérativement être réalisés au Center parcs de l’Ailette et ils ne peuvent pas se dérouler en présence du public «afin de respecter les standards de qualité de la marque».
Le site va donc fermer le 3 septembre prochain et ne devrait rouvrir qu’en février 2019.

D’infimes détails sont alors donnés de vive voix, puis résumés dans un communiqué qui sera envoyé ensuite.
«Il s’agit de travaux exceptionnels et nécessaires de réparation de l’étanchéité de la dalle de l’Aqua Mundo», est-il écrit.
Guère plus.

CenterParcs 03

Beaucoup ont découvert l’information dans le journal

Dès la fin de journée sur le site Internet du "Courier-Picard" et le lendemain dans la version papier, un article fut rédigé pour exposer la situation.
Une information succincte, qu'ils entendent bien détailler ensuite.
C’était sans compter le manque de communication du service… communication de Pierre & vacances qui se contente de renvoyer au communiqué initial.
A en croire les réactions reuceuillis dans les jours qui suivent la parution de l’article, Ils ne sont pas les seuls à peiner pour avoir des informations.
Certains, pourtant parmi les premiers concernés, ont failli avaler leur croissant de travers en lisant L’Union.
Jean-Paul Coffinet, le président de la communauté de communes du Chemin des Dames, est de ceux-là.
D’autres avaient été alertés quelques jours avant, mais pas par la voie officielle.
«Nous avons reçu un coup de téléphone d’une personne qui devait organiser un séminaire au Center parcs à l’automne.
Elle se retrouvait avec une centaine de personnes sur les bras et cherchait une solution de repli.
Sur le coup, nous avons cru à une blague tellement c’était improbable mais non, c’était vrai.»

***CenterParcs 02

En 2010, l’Aqua Mundo avait déjà rencontré des problèmes d’étanchéité: en une nuit, le bassin s’est vidé de 1000m3 d’eau sur les 2500 qu’il contient habituellement.

Improbable, cela l’était aussi pour l’une des journalistes de La Nouvelle République qui a été sollicitée sur le sujet.
Un Center parcs est implanté sur sa zone de diffusion et le "Courier-Picard"  voulait savoir s’il avait déjà été fermé et surtout, aussi longtemps.
Dans le Loir-et-Cher, on ne se souvient pas d’une fermeture du site des Hauts de Bruyère qui existe depuis 1993.
En revanche, la journaliste, à l’annonce de la nouvelle, rappelle que le dernier né de Pierre & vacances vient d’ouvrir en région parisienne et qu’il pourrait très bien capter la clientèle du Center parc de l’Ailette…

CenterParcs 04

Des questions, le Courier-Picard en a en quantité.
Quelle est la nature exacte de ces travaux?
L’Aqua Mundo a déjà rencontré des problèmes techniques – comme en 2010, lorsque le bassin s’est quasiment vidé de moitié au cours de la nuit, nécessitant l’intervention de pompiers venus de tout le département – ils ont été résolus sans que cela ne nécessite une fermeture totale du site.
Y a-t-il eu des malfaçons lors de la construction du Center parcs, dont l’inauguration a été repoussée plusieurs fois pour finalement avoir lieu en septembre 2007?
Sur le sort des salariés, le "Courier-Picard" a obtenu une réponse mais qui n’ira pas au-delà d’une phrase.
«L’emploi et le salaire de ceux qui sont employés du Center parcs seront maintenus pendant la durée des travaux.»
Quant à ceux des sous-traitants, nombreux sur le site (les femmes de ménage par exemple) sans pour autant pouvoir obtenir un chiffre précis, «un plan individuel sera proposé aux collaborateurs extérieurs».
Mais encore?

Du carrelage manquant, de la moisissure

Les demandes de rendez-vous in situ afin qu'il soit montré sur quoi allaient porter les travaux n’a pas obtenu de réponse.
Dès lors, le Courier-Picard a décidé d’aller voir d'eux mêmes ce qui pouvait bien motiver cette fermeture inédite.
Ils n'ons pas caché leurs identités, mais ne l'ons pas dévoilée non plus.
Tout simplement parce que les journalistes ne sont pas les bienvenus sur le site et quand ils sont accueillis dans le cadre d’un reportage, ils bénéficient d’une protection rapprochée.

CenterParcs 01

"Très franchement, en nous promenant dans les divers espaces communs, rien de flagrant ne nous a sauté aux yeux." indique le Courier-Picard.
"Il manque bien du carrelage au sol à certains endroits; dans les toilettes, certaines portes n’ont plus de serrure;
ici, il y a un trou dans le mur; dans un restaurant, une fissure large de plusieurs millimètres va du sol au plafond;
à l’extérieur, certains bâtiments auraient besoin d’un bon nettoyage."

"Nous n’avons pas eu accès aux logements mais l’on est en droit de penser qu’ils sont en bon état: en mai 2016, Center parcs a lancé un programme de rénovation sur deux ans des 860 cottages, soit un investissement de 13 millions d’euros."

"À nos yeux de profanes – puisque nous devons nous contenter des nôtres – rien qui ne nécessite une fermeture si longue.
Toutefois, un passage par l’Aqua Mundo va nous faire revoir notre jugement.
Pas de manière radicale mais tout de même.
Des matières étranges, aux couleurs tout aussi étranges, ornent les faux rochers de la rivière lente.
Les carrelages au sol et sur les parois sont dégradés en de nombreux endroits.
L’Aqua Mundo a besoin de se refaire une beauté mais dans ce cas pourquoi la société Pierre & vacances refuse-t-elle d’évoquer ouvertement ces travaux?"

 

Source : Courrier-picard.fr