Dernière modification le lundi, 11 février 2019 12:54

Le Futuroscope du cinéma en cours de montage à Béziers

Le Futuroscope du cinéma en cours de montage à Béziers Vue aérienne du domaine de Bayssan où sera implanté le parc à thème

Annoncé il y a un peu plus d'un an, le projet de parc d'attraction autour du cinéma se précise à Béziers. Des studios de tournage et des loisirs, il s'étalera sur une centaine d'hectares dans le domaine de Bayssan. Le coût est estimé à un milliard et demi d'euros et on table sur 5.000 emplois.

L'annonce a été faite il y a un peu plus d'un an : un projet de parc d'attraction sur le cinémaau domaine de Bayssan, à Béziers. À l'époque, en octobre 2017, même si ce projet faisait l'unanimité auprès des élus, rien n'était vraiment sûr mais aujourd'hui les choses se précisent. Des précisions chiffrées.

Un financement privé

Tout d'abord le coût : il est estimé à un milliard et demi d'euros par le cabinet d'audit et de conseils Deloitte Occitanie. Le projet est porté par Bruno Granja, un Toulousain à la tête des Studios Occitanie Méditerranée, basés à Pézenas. Et il compte s'appuyer sur une société américaine, Thinkwell Group (Californie), spécialisée dans les parcs à thème. On lui doit par exemple les attractions liées au sorcier Harry Potter ou encore une station de ski couverte à Dubaï. La première phase des études se termine fin mars. Et si dans la foulée, la deuxième phase est validée par le Conseil départemental, c'est la réalisation qui sera lancée.

5.000 emplois et deux millions de visiteurs

Le financement du projet de Béziers serait donc privé. Le Département est propriétaire du terrain. Kleber Mesquida, le président du Conseil départemental se félicite d'accompagner d'un projet qui "serait unique en France avec des studios intérieurs et extérieurs et puis des aspects ludiques." Sans compter les hôtels (1.000 chambres), les restaurants, les commerces, le musée, bref "c'est l'équivalent du Futuroscope de Poitiers" estime Kleber Mesquida. 

Selon le cabinet d'audit et de conseils Deloitte Occitanie, ce parc compterait 5.000 emplois et attirerait près de 2 millions de visiteurs par an au cœur d'un carrefour stratégique, entre Montpellier, Toulouse et l'Espagne. 

Rééquilibrer le département vers l'ouest

Le parc à thème est loin d'être le seul projet qui verra le jour au domaine de Bayssan. Le théâtre de 400 places sera inauguré à la fin de l'année. En 2020, ce sera au tour de l'amphithéâtre de 1.000 places. Également prévus, un aquarium, une géode, des jardins méditerranéens (20 hectares) et le pavillon du vin de l'Hérault qui présentera plus de 1.000 étiquettes. Il accueille déjà un parcours sportif connecté et un parc à jeux pour enfants.

Source : francebleu.fr

En poursuivant votre navigation sur ce merveilleux site, vous acceptez l’utilisation de cookies, les CGU ou autres traceurs pour vous proposer du contenu et des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites.