À Walibi Belgium, les travaux avancent bien, Aqualibi toujours dans le flou

Depuis les inondations spectaculaires de la mi-juillet, les équipes de Walibi sont lancées dans une course contre-la-montre. Elles doivent remettre le parc en état. Presque toutes les attractions se sont retrouvées sous eau suite au débordement de la Dyle et de l’étang central. Il faut donc nettoyer, désinfecter, inspecter et réparer, en prévision de la réouverture prévue pour le début du mois d’octobre.

Walibi Belgium

Dans les allées, les traces du déluge ont presque disparu. Les décors n’ont pas trop souffert, un coup de peinture sera nécessaire par-ci par-là, mais ce n’est pas catastrophique. Par contre, il reste beaucoup de travail en coulisse.

"Heureusement, il n’y a pas de dégâts structurels au parc", explique Justien Dewil, porte-parole de Walibi. "Ce sont surtout les infrastructures techniques, donc les attractions, les cuisines de nos restaurants, nos points Horeca et les boutiques qui ont été touchées, ainsi que nos bureaux administratifs. Donc visuellement, le parc a l’air paisible mais il y a beaucoup de travail et beaucoup d’équipes sur le terrain pour réparer les dégâts."

Walibi Belgium

Chaque attraction est minutieusement contrôlée

Une par une, selon un agenda serré, les attractions sont auscultées de fond en comble. Certaines pièces doivent être remplacées et des moteurs ont parfois dû être démontés et renvoyés chez le fournisseur pour une inspection plus fine. Dans les ateliers de Walibi, on n’avait jamais connu pareil défi.

"En fait, c’est comme si on s’était retrouvé à fermer le parc en novembre pour préparer l’hiver", indique Jérémy Baudet, manager technique du parc. "Sauf que là, c’était en quantité beaucoup plus grosse. Donc on a fait une ébauche de planning et on a commencé, en ajustant petit à petit. Et maintenant, c’est plutôt bien lancé, donc ça devrait aller."

Walibi Belgium

Pas encore de date pour la réouverture d'Aqualibi

Le travail avance donc, certaines attractions sont presque opérationnelles.

"Il y a certaines attractions qui peuvent déjà être mises en marche, telles que le Vampire et la Dalton Terror", confirme Justien Dewil. "Mais ce n’est pas pour autant qu’on peut accueillir des visiteurs dans ces attractions. Une fois que toutes les attractions seront réparées, il faudra les contrôler et les faire valider par une instance indépendante, afin qu’on puisse accueillir le public."

En ligne de mire, le début du mois d’octobre et la saison d’Halloween. Parce contre, il n’y a pas encore de date pour la réouverture d’Aqualibi, qui a également subi de très gros dégâts.

Walibi Belgium

Source : dhnet.be