L’hiver, 40 techniciens prennent soin de Walibi Belgium

Walibi ne dort jamais. Car, fermé, le parc en profite pour se refaire une beauté.

Du jour au lendemain, le parc Walibi se transforme en une ville (presque) fantôme.
Souvenez-vous, durant les vacances de Toussaint, des milliers de visiteurs faisaient la file pendant près d’une heure pour les attractions, parfois jusqu’en début de nuit, à 22 heures.
Dimanche dernier, le parc a clôturé sa saison. Dernière journée de fête.
Dernière journée de la saison. Les 600 saisonniers réquisitionnés ont rendu leur tablier.
Les lumières se sont éteintes. Les cris ont cessé. Les grilles du parc se sont fermées.

Le parc ouvrira à nouveau ses portes en mars 2018 avec plusieurs nouveautés.
"Dans le parc, 110 personnes travaillent à temps plein, toute l’année, précise Marie-France Adnet, porte-parole du parc.
Pour l’instant, nous sommes encore 158. Car 48 personnes s’attellent à faire les comptes et l’inventaire des restaurants, des boutiques ou de l’infirmerie.
D’autres démontent les dernières décorations d’Halloween. Et d’autres encore travaillent du côté d’Aqualibi."

Plus loin dans le parc, non loin d’Aqualibi et de l’attraction Cobra, un immense hangar sert d’atelier aux 40 techniciens spécialement attelés à la maintenance et l’entretien des attractions.
"Notre plan de maintenance hivernal s’articule autour de trois axes, raconte Julien Demonté, directeur technique du parc.
D’abord, nous répondons aux exigences de nos constructeurs qui nous imposent des plans de maintenance par attraction chaque année.
Puis intervient la TÜV, un organisme allemand spécialisé dans le contrôle des normes de sécurité. Cet organisme effectue deux contrôles par an.
Un avant la réouverture et un maintenant, lors de la fin de saison.
Ils nous fournissent un rapport avec un état des lieux de toutes les choses à faire durant l’hiver pour être à nouveau dans les normes européennes.
Et enfin, il y a inévitablement l’expérience. Au fil du temps, les équipes connaissent les points sensibles à surveiller durant l’hiver."

Pendant la trêve hivernale, toutes les attractions, du moins les wagons, sont démontées de A à Z et conservées dans des entrepôts pour éviter des conditions climatiques difficiles telles que le gel ou la neige.
Parallèlement, le parc s’agrandit.
Aqualibi comptera 700 m² supplémentaires de zones de loisirs.
Une montagne russe familiale verra aussi le jour dans la zone actuelle du Toutankhamon.

En poursuivant votre navigation sur ce merveilleux site, vous acceptez l’utilisation de cookies, les CGU ou autres traceurs pour vous proposer du contenu et des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites.