Dernière modification le mardi, 24 avril 2018 14:10

Replay : Futuroscope, un rêve dans les betteraves

Au même titre que la Tour Eiffel ou le Mont Saint-Michel, le Futuroscope est l’un des fleurons du tourisme français...
En 3 décennies, ce parc est devenu un véritable monument national qui a drainé près de 2 millions de visiteurs en 2016.

 Qui aurait pu prévoir un tel destin à un site consacré au futur implanté dans un territoire semblant si lié au passé ?
Dans quel contexte politique, social, technologique s’est-il développé ?
Telles sont les principales questions auxquelles répond ce documentaire historique, grâce à des rencontres-clés, par le recours aux archives et un filmage très architectural du site qui, au-delà du parc, était rêvé par ses promoteurs comme une future «silicon Valley» à la française.

Pour se simplifier la vie, on dit souvent : Le Futuroscope, c'est l'idée d'un homme, René Monory.
C'est vrai et faux. S'il y a bien toute l'énergie et la fascination de l'homme Monory pour les technologies innovantes, il y a aussi une époque qui bruisse du son des souris.
Un contexte, des médias qui ne parlent que de cela : l'informatique.
Il fallait en être... ou disparaître.

Or la Vienne du début des années 80 a quasi disparu des écrans. Département rural, enclavé, sous-peuplé.
Elu Président du Conseil Général et Ministre de l'industrie à quelques jours d'intervalle en 1977, le garagiste de Loudun avait certes les main libres et tous les leviers pour "voir grand".
Mais ce serait malhonnête avec l'Histoire que de ne pas reconnaître tous les "éclaireurs" qui ont contribué, avec René Monory à la réalisation de ce parc aux ambitions inédites qui commence par s'appeler "l'observatoire du futur".

C'est cette histoire que ce film se propose de raconter.
Celle du premier parc d'attraction français, l'un des premiers d'Europe, qu'une partie de la classe politique et du terroir local répugne à seulement imaginer quand une poignée d'aventuriers en dessinent déjà les plans entre Poitiers et Paris.

30 ans, c'est l'âge de raison pour un parc...

En poursuivant votre navigation sur ce merveilleux site, vous acceptez l’utilisation de cookies, les CGU ou autres traceurs pour vous proposer du contenu et des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites.