Dernière modification le lundi, 21 août 2017 15:25

Walibi veut s’implanter à Hannut avec un parc Aquatique

Le projet de centre aquatique entre Landen et Hannut (Belgique) se précise : trois offres, celles de Belpark (Walibi), Plopsa et SportOase, sont retenues.

Les Hannutois et habitants de Landen (En belgique) peuvent se réjouir: le faramineux projet de centre aquatique non loin de l’E 40 semble tenir la route et filer un bon coton.
«Nous nous sommes réunis avec le comité de pilotage pour la construction de la nouvelle piscine jeudi dernier pour analyser les différentes offres reçues, annonce le bourgmestre hannutois Manu Douette.
Je suis heureux de voir que trois gros promoteurs se sont montrés intéressés par notre projet, tout en acceptant nos conditions.»

Car il fallait s’y frotter, à ce projet.
Il y a quelques mois, la Ville de Hannut et la Commune de Landen ont décidé de construire une piscine commune pour pallier la désuétude des leurs, sur un terrain de 2,5 hectares achetés quelques mois plus tôt par la Ville de Hannut.
Bien conscientes que même à deux, ça allait être compliqué, les deux Communes sont parties dans l’idée de faire appel à un investisseur privé, tout en lui imposant des conditions à respecter, afin que le centre aquatique reste aussi une piscine publique qui pourra être accessible pour les nageurs, les clubs et les écoles à des prix corrects. «On parle d’un investissement qui pourrait tourner autour des 30 millions d’euros, en fonction des infrastructures qui y seront proposées…»

Les calculs ont été faits: maintenir l’ancienne piscine à flot, c’était une perte de 250 000€ par an et ce, malgré les investissements qui ont encore été réalisés récemment au niveau des vestiaires et de la ventilation.
«Nous avons convenu, avec Landen, de mettre chacun 500 000€ par an pendant 25 ans pour porter le projet. C’est le privé qui se chargera du reste, mais aussi tout ce qui concerne l’exploitation du site.»

Autant dire qu’il fallait les épaules solides pour porter ce projet.
Des quinze demandes en sont sorties trois offres de gros promoteurs potentiels: le groupe Plopsa, le groupe Belpark (filiale basée à Wavre de la Compagnie des Alpes qui détient le parc Walibi et l’Aqualibi, entre autres) et enfin, le constructeur de piscines SportOase.

Les promoteurs auront trois mois pour remettre une offre définitive avant la décision finale du comité de gestion.

Bassins publics et tarifs préférentiels

Dans les exigences que le comité de pilotage avait imposées dans le premier cahier des charges, il y avait évidemment la nécessité de proposer des bassins pour les nageurs et les clubs, afin de remplacer les deux piscines vétustes à l’avenir.
« Nous avons imposé un bassin de 25 mètres sur 16 pour avoir 8 couloirs et un bassin d’apprentissage de 12 mètres sur 12, pour les enfants entre la 3e maternelle et la 2e primaire. »

Mais le comité a aussi insisté sur la présence de toboggans, d’une piscine à vagues avec une plage, une rivière aquatique, une pataugeoire pour les petits et une piscine extérieure.
« Tout le reste pourra être choisi par le promoteur et sera exposé en détail dans la dernière offre qu’ils nous remettront d’ici la fin de l’année. »

Concernant les tarifs d’entrée, les Hannutois et les habitants de Landen pourront venir nager et profiter du centre moyennant 5 €.
Les écoles, pour 1,50 €, les clubs pour 6 € l’heure par couloirs – ce qui est moins cher que ce qui est d’application pour ces deux catégories actuellement.
« Nous mettrons aussi en place un système d’abonnement annuel au prix de 100 €. » Pour les personnes extérieures, le prix sera fixé par le promoteur en temps voulu.

 

En poursuivant votre navigation sur ce merveilleux site, vous acceptez l’utilisation de cookies, les CGU ou autres traceurs pour vous proposer du contenu et des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites.