L’Aqualibi veut s’agrandir pour accueillir les plus jeunes enfants

L’extension comprendra divers jeux d’eau et une pataugeoire.

L’Aqualibi, à Wavre, cherche à s’étendre. La société Belpark a introduit une demande de permis d’urbanisme pour agrandir son parc aquatique.
Et ce, afin de créer une zone «kids» dédiée aux enfants jusqu’à 7 ans et ainsi augmenter son offre vers les plus jeunes.

Cette demande fait l’objet d’une enquête publique qui court jusqu’au 6 juin.
Les documents sont consultables au service Urbanisme de la Ville de Wavre.
Ce sera au fonctionnaire délégué de la Région de délivrer ou non le permis.

Le projet prévoit la construction d’un bâtiment côté lac, tout proche des toboggans que l’on voit serpenter à l’extérieur de l’une des deux pyramides de l’Aqualibi.

À l’intérieur, une zone de détente et de loisir de 673 m2 sera aménagée pour les enfants jusqu’à 7 ans et leurs parents.
Elle comprendra un module «haut» avec toboggans, plateformes et éléments de décors (mats, toitures) qui se placera dans une pataugeoire de maximum 15 centimètres de profondeur.
Les bords de la pataugeoire seront en pente légère afin d’assurer une transition douce avec les plages.
Une zone de jeu et une zone de jets d’eau seront aussi aménagées au sol. Enfin, les plages permettront aux parents de se reposer tout en gardant un œil sur leur progéniture.

Avec vue sur le lac

La façade donnant sur le lac sera percée de grandes fenêtres verticales, histoire de pouvoir profiter de la vue mais aussi pouvoir bénéficier de la lumière naturelle.
Le bâtiment, à toit plat et accessible depuis les installations actuelles de l’Aqualibi, sera fait en béton lisse avec une peinture de teinte claire similaire à l’existant, peut-on encore lire dans le dossier.
Son volume restera plus bas que la piscine existante avec ses deux pyramides.

Le projet déroge au plan de secteur: s’il se situe en grande partie dans une zone de loisir, il déborde sur une zone d’espaces verts à intérêt paysager.
Mais l’impact sur cette zone est «très limité», lit-on, pour diverses raisons: la taille restreinte du projet à l’échelle du parc et de la zone d’espaces verts; le projet ne touche pas directement à la berge du lac; les toboggans actuels de l’Aqualibi sont déjà présents dans cette zone et l’extension se fond dans le volume bâti existant.

En mesures compensatoires, la zone entre le chemin et le bâtiment sera plantée de buissons et le petit train passant actuellement entre la berge du lac et le chemin sera démonté, ce qui permettra de replanter cette zone également.

Un parc ouvert en 1987

L’Aqualibi, ouvert en 1987, avait fait l’objet d’une rénovation en profondeur en 2010-2011.
À cette occasion, un espace de 300 m² doté de jeux spécifiques pour les enfants de 3 à 8 ans avait été créé.
Et en 2015, un nouveau toboggan, le Flash, avec une chute à 45 degrés permettant d’atteindre une vitesse de glisse de 50 km/h, avait été inaugurée.

Le parc nous a indiqué ne pas faire de commentaires sur ce projet.
Il communiquera le 1er juin.

 

En poursuivant votre navigation sur ce merveilleux site, vous acceptez l’utilisation de cookies, les CGU ou autres traceurs pour vous proposer du contenu et des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites.