Dernière modification le mercredi, 15 août 2018 22:46

550 tonnes de poutres en bois pour soutenir le toit de Rulantica

Lundi 13 août 2018, la première des cinq poutres de soutien en bois du toit du futur univers aquatique « Rulantica » a été installée. La pièce en bois de 87 mètres de long se compose de deux pièces de 37 et 50 mètres. Cette dernière a été soulevée grâce à une grue spéciale et déposée sur l’une des colonnes en béton.

 D’ici la fin de la semaine, les cinq poutres de soutien, pesant chacune 110 tonnes, seront en place et formeront la charpente de la future toiture.
Actuellement, « Rulantica » est l’unique chantier en Allemagne où des poutres en bois avec de telles dimensions sont utilisées.

Pose Poutre vue aerienne

Progressivement, « Rulantica », le nouvel univers aquatique d’Europa-Park, prend forme.
Lundi 13 août 2018 marque une étape importante de l’avancement du chantier avec le montage de la première des cinq poutres en bois servant de soutien au futur toit de « Rulantica ».
Se composant de deux pièces individuelles de 50 et 37 mètres, soit une longueur totale de 87 mètres, la poutre a été déplacée jusqu’au chantier sur un véhicule de transport spécial, avant d’être installée sur l’une des colonnes en béton avec une précision millimétrée grâce à une grue de 500 tonnes.
À la fin de la semaine, les 4 autres poutres, chacune composées de 2 pièces soit 8 pièces au total, seront assemblées et mises en place sur les colonnes.
Installées à 14 mètres de haut, ces poutres serviront de structure de base pour le futur toit en forme d’éventail, qui s’étendra sur 12 000 m2, soit aussi vaste que deux terrains de football.

ob 5880f2 01 33

Des poutres, véritable concentré d’ingénierie

La veille de l’installation, des travaux préparatoires techniques approfondis ont été réalisés au sol sur les paires de poutres.
Ces travaux avaient pour objectif la mise en place de conduits pour l’alimentation et l’évacuation de l’air, la réalisation de sillons pour l’électricité, l’eau, l’informatique et les canalisations ainsi que l’établissement de passerelles pour l’entretien des bassins.
Chaque poutre représente un condensé de 17 tonnes d’ingénierie.
Le bois d’épicéa apporte une esthétique naturelle, tout en étant un matériau de construction écologique et robuste.
Une fois terminé, l’ensemble du toit (poutres, ingénierie et toit) pèsera 1 600 tonnes.

ob f73f34 02 27

ep pub