A quoi faut-il s’attendre après l’incendie survenu à Europa-Park?

Après l’incendie qui a ravagé samedi les quartiers scandinave et hollandais d’Europa-Park, les choses reviennent progressivement à la normale même si des attractions restent fermées, certaines pour toujours peut-être…

 

Deux jours après l’incendie qui a ravagé les quartiers scandinave et hollandais d’Europa-Park, c’est encore la gueule de bois chez les fans du parc de loisirs visité par plus de 5,5 millions de personnes l’année dernière.
Que vont devenir vos attractions préférées ?
A combien s’élèvent les dégâts ?
Quel calendrier ?
Le rafting va-t-il rouvrir ou bien encore le célèbre requin a-t-il sauvé sa peau ?

Des attractions reconstruites à l’identique ?

Pour l’heure, la direction du parc enchaîne les réunions et la police mène l’enquête.
De ce côté-là, rien ne filtre.
On sait que l’incendie s’est déclenché dans le secteur pirate.
Contrairement à ce qui aurait été dit, précise la direction, « l’attraction Pirate de Batavia fonctionnait bien au moment où s’est déclaré l’incendie. Les visiteurs, à l’arrivée des fumées dans l’attraction, ont été évacués dans le calme. »

Les quartiers hollandais et scandinave, qui resteront fermés, ont été chacun à moitié ravagés par les flammes.
La zone est circonscrite par des bâches bleues occultantes, pour éviter, une vision pas très réjouissantes aux visiteurs mais aussi pour toute intrusion.
En revanche, il suffit de monter sur les hautes attractions pour juger par soi-même de l’étendue des dégâts.
Et autant le dire tout de suite : oui, le requin du quartier scandinave, passage obligé des familles avec enfants, photographié des millions de fois, n’est plus.
L’incendie a eu sa peau…

Trois attractions restent fermées.
Il s’agit des tasses tournantes, du rafting et bien évidemment Pirate de Batavia, complètement détruite.
Questionnée, la direction ne précise pas encore si elles seront reconstruites à l’identique ou si de toutes nouvelles attractions, d’un autre genre, prendront place.
Mais il est fort à parier que les pirates reviendront en force, l’attraction étant l’une des appréciées des visiteurs…
Côté calendrier, rien n’est encore défini, les policiers sont encore sur place pour l’enquête et le coût des dégâts n’est pas encore estimé.
Ou tout du moins communiqué…

Côté emploi, bonne nouvelle.
Les 200 employés des quartiers hollandais et scandinave ne vont pas se retrouver au chômage technique : ils sont tous « redispatchés dans le parc », indique la direction.
Quant aux visiteurs qui espèrent voir le prix d’entrée revu à la baisse, pour compenser la diminution de l’offre, c’est sans espoir.
Il n’y aura pas de ristourne et « il reste, rappelle la direction, tout de même une centaine d’attractions et de spectacles pour se divertir dans les 15 quartiers européens [13 aujourd’hui] et qui sont ouverts aux visiteurs. »

Source : 20minutes.fr

ep pub

En poursuivant votre navigation sur ce merveilleux site, vous acceptez l’utilisation de cookies, les CGU ou autres traceurs pour vous proposer du contenu et des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites.