Notre retour d’expérience sur la réouverture de PortAventura World

Nous étions présents il y a quelques jours à PortAventura World pour profiter à nouveau du resort avec les mesures sanitaires mises en place.

Le parcours d’un visiteur commence toujours ou presque par le parking, et force est de constater que celui-ci est bien vide, quel que soit le moment de la journée. La plupart des visiteurs étant sur le resort en ce moment résident dans les hôtels de celui-ci, ce qui explique ce vide inattendu sur le parking journée. Les mesures mises en place afin d’assurer la sécurité de tout le monde sont affichées à de nombreux points. Dès l’entrée sur le parking, un flyer les expliquant en détail est distribué à chaque véhicule. Sur l’esplanade d’entrée, une grande tente climatisée a été mise en place afin de procéder aux contrôles de sécurité qui se veulent bien plus aboutis qu’auparavant. Les agents de sécurité disposent désormais d’un vrai espace permettant ces contrôles dans des conditions correctes. Une fois ces contrôles passés, les visiteurs traversent la tente sous les caméras thermiques prenant la température corporelle de chaque visiteur sans que l’on ne s’en rende vraiment compte. Si la température d’un des membres d’un même groupe de visiteurs venait à avoir une température supérieure à 37,5°, celui-ci peut se prêter à un contrôle plus précis qui lui permettra ou non d’accéder au resort.

 

Une fois la zone de contrôles passée, on découvre l’esplanade d’entrée décorée aux couleurs du 25ème anniversaire. Drapeaux, étendards, fanions, serpentins ornent les bâtiments, la fontaine centrale ainsi que chacun des lampadaires. Le personnel est présent en plus grand nombre que d’habitude afin d’augmenter le débit des portiques d’entrées et éviter les attroupements. Des membres du personnel ont été affectés à la nouvelle équipe « anti covid ». Facilement distinguables avec leurs tee-shirt de couleur blanche, ceux-ci se tiennent à l’entière disposition des visiteurs tout au long de leur journée afin de répondre à leurs interrogations, de rappeler à l’ordre les personnes retirant leur masque (dont le port est obligatoire sur l’ensemble du resort dès 6 ans), mais aussi de guider les groupes cherchant une attraction en particulier. Cette attention constante à la satisfaction et à la sécurité des visiteurs est très appréciable et rend la visite d’autant plus agréable.

 

Des distributeurs de gel hydroalcoolique ont été dispersés partout sur l’ensemble de PortAventura Park et Ferrari Land. Les opérateurs s’assurent que chaque visiteur se désinfecte les mains avec avant l’accès au quai de l’attraction. Concernant les opérations des attractions, si les opérateurs sont plutôt très efficaces, certaines mesures diminuent considérablement le débit des attractions. Il est par exemple difficilement compréhensible de ne pas mélanger les groupes sur une même rangée d’un train de Furius Baco qui, par la conception même des trains wing d’Intamin, permet de respecter la distance entre les deux côtés de la rangée. Il en va de même pour Shambhala qui, avec ses trains panoramiques B&M, permettrait de mélanger les groupes de visiteurs sur les rangées où les sièges sont très espacées. La limitation du nombre de visiteurs permet fort heureusement de ne pas avoir des temps d’attente excessifs, hormis sur Furius Baco et Shambhala qui, malgré un faible nombre de personnes dans la file, dépassent souvent l’heure d’attente. Ceci s’explique également par le fait que la clientèle est moins familiale qu’habituellement à la même période. Ainsi, les flux sont très concentrés sur le triptyque Shambhala, Dragon Khan et Furius Baco et les attractions plus familiales qui absorbent d’habitude une partie conséquente des flux de visiteurs se retrouvent désertées. C’est le cas notamment sur Street Mission, Stampida, Silver river flume et Grand canyon river rapids qui n’ont aucune attente ou presque tout au long de la journée.

 

Toutes les zones thématiques de PortAventura Park ont conservé la décoration du 25ème anniversaire mise en place juste avant la crise. Ainsi, malgré l’annulation de toutes les nouveautés en lien avec le 25ème anniversaire, les allées sont parées aux couleurs du 25ème anniversaire.

 

CA1

CA2

CA3

Source : David Pizarro

 

Une procédure de désinfection des attractions a été mise en place et est effectuée trois fois par jour. Les trains sont minutieusement désinfectés par la pulvérisation d’un produit virucide et toutes les zones de contact du quai et de la file d’attente le sont aussi. Sur Shambhala, les casiers sont désinfectés presque à chaque passage avec une rapide pulvérisation d’un produit virucide dans ces derniers. Les groupes de visiteurs ne sont pas mélangés, et des rangées entières sont laissées vides sur certaines attractions. Chaque opérateur est équipé d’un masque ainsi que d’une visière de protection. Certains d’entre eux portent aussi de gants. L’accès à Angkor : aventure au royaume perdu, à Street Mission ainsi qu’à toutes les boutiques ou jeux payants doivent se faire obligatoirement munis de gants jetables distribués par les opérateurs. Street Mission et Racing legends fonctionnent toujours avec l’effet 3D, les lunettes étant nettoyées et désinfectées comme toujours. Il aurait cependant été plus judicieux de passer en mode 2D ces deux attractions, le port du masque créant de la buée sur les lunettes et rendant l’expérience pénible.

Toutes les files d’attente ont été réaménagées afin de permettre de conserver en permanence une distance d’environ 1,5m entre chaque groupe de visiteurs. Des points bleus au sol ainsi que la diffusion de messages audios multilingues rappellent aux visiteurs de respecter les règles de distanciation.

IMG27 IMG28

Source : PaFans

Si le port du masque est théoriquement obligatoire sur les attractions aquatiques, la réalité opérationnelle est tout autre. Les opérateurs recommandent même de le retirer sur Tutuki Splash dans la mesure où le fait que celui-ci soit trempé le rend inefficace et la distanciation est largement respectée dans les embarcations où plusieurs rangées sont laissées libres entre chaque groupe de visiteurs. 

En ce qui concerne la restauration, l’offre est pour l’instant très limitée avec la fermeture des 3/4 des points de restauration, mais malgré cela les temps d’attente pour se restaurer restent relativement faibles. Encore une fois, le personnel est présent en nombre et vous accompagne de votre arrivée jusqu’à votre sortie. Dans les self services (type Old Steak House), des membres du personnel vous placent de manière à ce que vous soyez le plus éloigné possible d’autres groupes de visiteurs et veillent à la désinfection de la table entre chaque passage.

Dans les restaurants proposant un service à table, les visiteurs ne peuvent consulter la carte que sur leur téléphone à l’aide d’un QR code posé sur chaque table ainsi que sur les plans du parc.

IMG29

En terme de réhabilitations, les équipes se sont concentrées cette année sur des travaux de peinture. Bon nombre d’éléments ont été repeints : l’arche d’entrée de Shambhala, l’entrée de Templo del Fuego (fermé cette saison), les façades de Penitence etc. Il est également à noter quelques modifications apportées sur les infrastructures existantes : fermeture définitive de Dino Escape 4D remplacé provisoirement par REC Experience (fermé pour l’instant), déplacement de la boutique Dino Store, aménagement des files d’attente afin de permettre la distanciation entre les groupes de visiteurs, modification du quai d’embarquement de Street Mission afin d’augmenter le débit de l’attraction et de simplifier les opérations, construction d’un nouveau point de vente de pass express à côté de l’entrée de Furius Baco, nouvel aménagement de la scène extérieure de Penitence ainsi que celle de la place Yucatan.

Le bloc sanitaire à côté de Dragon Khan a été fermé, probablement car celui-ci était le seul ne disposant pas des lavabos « sans contact ». Un bloc sanitaire provisoire a été installé à côté de l’entrée de Stampida pour compenser ce manque. Enfin, un nouveau dispositif de comptage automatique du nombre de personnes entrant et sortant des sanitaires permet d’afficher sur des écrans présents à l’entrée l’affluence à l’intérieur et ainsi se diriger vers d’autres si celle-ci est excessive.

IMG30 IMG31

Si la limitation du nombre de visiteurs et l’application des mesures sanitaires permettent de se sentir en parfaite sécurité tout au long de la visite, l’annulation de tous les spectacles représentant une partie conséquente de l’offre du parc au moins jusqu’en Septembre ne contribue pas à donner davantage de vie aux allées désertes ou presque. La seule animation de rue proposée pour l’instant est l’apparition des personnage de Sesamo Street et Woody Woodpecker sur la scène extérieure de Penitence. Cela n’empêche pas de passer une très bonne journée sur la parc mais si vous souhaitez vivre « l’expérience PortAventura » dans sa globalité nous vous conseillons d’attendre encore un peu que les shows soient de retour.